Portrait inspirant

| Témoignages

Une entrevue avec Gabrielle Tremblay, évaluateur agréé, Revenu Québec.

Pourquoi as-tu choisi ce métier?

Comme je suis une personne qui aime ça quand ça bouge et explorer de nouvelles choses, je cherchais avant tout une profession qui était diversifiée et me permettrait d’accéder à des emplois variés. Je ne voulais pas faire du temps plein dans un bureau. L’idée d’avoir un côté plus «sur le terrain» en visitant des immeubles m’allumait. J’ai aussi toujours été passionnée d’immobilier, j’aime jouer avec les chiffres et j’ai un bon sens analytique. C’était donc une profession qui cadrait vraiment bien avec mes intérêts et mes forces. Je trouvais aussi rassurant de posséder un titre professionnel. C’est valorisant d’ être considérée comme une référence dans un domaine d’expertise.

Qu’as-tu fait comme études?

J’ai complété un baccalauréat en administration des affaires, profil gestion urbaine et immobilière à l’Université Laval. J’ai ensuite suivi les cours de l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec et effectué un stage de 48 semaines.

Quel a été ton cheminement professionnel?

J’ai commencé mon stage en 2019 dans une firme privée spécialisée dans l’évaluation municipale. J’ai ensuite poursuivi mon stage à Revenu Québec avant d’y être embauchée.

Peux-tu nous décrire une journée de travail typique?

En général, mon rôle est de recevoir des demandes d’évaluation en analyse préliminaire afin de trier certains dossiers, en vérifiant, par exemple, si les valeurs déclarées sont justes. J’ai aussi des dossiers en évaluation complète en cours; je participe donc à plusieurs étapes du processus d’évaluation: recherche et analyse de données, enquêtes des ventes, calculs des méthodes, etc.

Qu’aimes-tu le plus dans ce travail?

Je peux vraiment gérer mes dossiers et ma charge de travail, donc mon horaire également, comme je le souhaite. Quand on sait faire preuve d’autonomie et qu’on a de l’initiative, c’est très agréable de bénéficier de cette liberté.  Et comme chaque dossier sur lequel je travaille est différent, ce n’est pas du tout un emploi monotone!

Selon toi, quelles sont les qualités et aptitudes requises?

Il faut être curieux et vouloir toujours pousser nos réflexions plus loin, tout en faisant preuve d’un bon sens analytique. La minutie et la rigueur sont également des habiletés importantes, car une simple erreur de donnée ou de calcul peut faire varier l’ensemble du travail. Une aisance avec les chiffres, l’ouverture d’esprit, une facilité à s’exprimer et à verbaliser nos analyses sont aussi des atouts précieux.

Tu pourrais aussi aimer